Silence ça tourne au château !


Les châteaux et autres lieux à caractère historique offrent des lieux de tournage authentiques et majestueux pour le cinéma. Ces demeures présentent des décors de rêve que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui.


Moteur !


Des films à vocation historique


Certains châteaux accueillent régulièrement des tournages de films. C’est évidemment le cas de Versailles que nous avons pu admirer à travers divers films. En 1955, Jean Delannoy y tourne certaines scènes de son film Marie-Antoinette avec Sophia Loren. Gérard Corbiau s’approprie en 2000 Versailles pour son film Le roi danse. Cinq ans plus tard, Sofia Coppola y réalise de nombreuses scènes de son film Marie-Antoinette, adapté du livre d’Antonia Fraser, le lundi et la nuit pour ne pas nuire à sa fréquentation.


Plus récemment, c’est le film Un peuple et son roi en 2017 - fresque historique retraçant les premières années de la Révolution française - qui prend pour décor le château de Versailles.


Le château de Vaux-le-Vicomte, non loin de Paris, est un exemple parfait d’harmonie architecturale. En 1967, Le comte de Vogüé reçoit le château en cadeau de mariage et décide de l’ouvrir au public. Les tournages y sont dès lors encouragés. Ainsi, le château, très bien entretenu, fort de sa proximité avec Paris et de sa ressemblance avec Versailles, attire de nombreux tournages dont les retombées économiques permettent de préserver ce patrimoine unique. Parmi eux, on retrouve Le roi danse et Marie-Antoinette de Sofia Coppola. En 1971, le château est choisi comme décor par Gérard Oury pour son célèbre film La folie des Grandeurs avec Louis de Funès adapté librement du roman de Victor Hugo Ruy Blas.


Trésor d’architecture du XVIIIe siècle, le château de Champs-sur-Marne a accueilli bon nombre de tournages comme Marie-Antoinette de Sofia Coppola, ou Les liaisons dangereuses de Stephen Frears. Hélas, aujourd’hui après une longue période de restauration, les tournages y sont interdits.



Le château de Maisons-Laffitte, oeuvre de François Mansart, a servi de décor pour de nombreux films comme La fille de d’Artagnan de Bertrand Tavernier (1994), La reine Margot de Patrice Chéreau (1994) ou encore Les adieux à la reine de Benoît Jacquot (2012).


Bertrand Tavernier tourne régulièrement dans des lieux historiques prestigieux. En effet, il a réalisé en 2010 le film La princesse de Montpensier inspiré du livre éponyme de Madame de La Fayette. L’action se déroule en plein cœur des guerres de religion, au sein de l’aristocratie. Mlle de Mézière doit épouser le prince de Montpensier, mais elle s’éprend du duc Henri de Guise. Des prises de vues furent réalisées dans de nombreux châteaux, comme celui de Messilhac dans le Cantal, le palais Jacques-Coeur à Bourges, l’abbaye de Noirlac à Bruère-Allichamps, le château du Plessis-Bourré ou encore le château de Blois.



En 2017, le château de Sourches, situé dans la Sarthe, sert de décor au film Mademoiselle de Jonquières, d’Emmanuel Mouret qui adapte l’histoire de Madame de la Pommeraye, racontée dans le roman de Denis Diderot Jacques le Fataliste et son maître (1794).


Le château de Chantilly a accueilli plusieurs prises de vue, notamment pour Le jour le plus long, film américain sorti en 1962 et retraçant le débarquement. Le château est alors la résidence et lieu de commandement du général Rommel.


Chef d’œuvre du cinéma mondial, La Grande Illusion de Jean Renoir, sorti en 1937, a été réalisé en partie au château du Haut-Koenigsbourg pour les scènes d’extérieur.



Des décors pour tous les genres du cinéma


Mais attention ! Qui dit tournage dans un lieu à caractère historique ne signifie par pour autant film historique ou de cape et d’épée ! Regardez plutôt …


Des grands classiques du cinéma français ont été tournés au cœur du patrimoine. Nous retenons bien évidemment La Grande Vadrouille (1966) et ses scènes de courses poursuites autour du château d’Alleuze dans l’Yonne et les auspices de Beaune.


Nous ne pouvons pas rédiger un article sur les tournages dans des lieux historiques sans mentionner l’inégalable Peau d’Âne de Jacques Demy dont le tournage eut lieu pendant l’été 1970. Son réalisateur investit plusieurs châteaux de la Loire : Chambord pour les scènes du château rouge et du mariage, le château du Plessis-Bourré pour les scènes du château bleu, le château de Neuville et enfin le château de Pierrefonds pour sa scène finale.



En 2006, Ron Howard tourne au château de Villette pour son film Da Vinci Code. Dans ce dernier, le château est la propriété d’un célèbre historien et la scène se déroule de nuit, ajoutant du mystère à l’intrigue.


La saga James Bond investit régulièrement des châteaux français pour certaines de ses scènes comme Vaux-le-Vicomte en 1979 avec Moonraker. Dangereusement vôtre, 14e volet retraçant les aventures du célèbre agent 007, sorti en 1985, compte quelques scènes tournées à Chantilly mais aussi au château de Grosbois dans le Val-de-Marne.

En 1975, Marguerite Duras choisit le château Rothschild à Boulogne-Billancourt pour les scènes extérieures de son film India Song.


Dans un registre plus léger, la comédie Les Visiteurs 2 (1998) a été tournée dans de nombreux châteaux, comme celui de Beynac, château de Godefroy de Montmirail, le château de Biron pour des scènes extérieures ou encore le château d’Ermenonville pour la scène du mariage.


Toujours dans le registre humoristique, les Monty Python utilisent plusieurs châteaux d’Écosse comme décor, comme le château de Doune ou le château de Stalker - le château de Aaaaarrrrrrggghhh - pour leur film Monty Python and the Holy Grail en 1975.



Quelques séries


Les châteaux et autres lieux à caractère historique sont aussi investis pour des tournages de séries.


Notons un épisode de la série Emily in Paris au château de Sonnay (voir ici) mais aussi le château de Saint-Fargeau pour la série Au plaisir de Dieu de Robert Mazoyer diffusée en 1977 et adaptée du roman éponyme de Jean d’Ormesson. Le château avait appartenu à la famille de l’écrivain.



La série anglaise, Downton Abbey, qui connu un véritable succès, a été tournée dans le château de Highclere à Hampshire. On y suit les aventures de la famille Crawley et de leurs domestiques dans la campagne anglaise des années 1920.


Enfin, nous ne pouvons terminer cet article sans un clin d’oeil à la célèbre série Game of Thrones et aux différents châteaux qui y apparaissent au fil des saisons. Nous relevons le château d’Almodovar del Rio à Cordoba en Espagne, château de la Maison Tyrell ou le château de Trujillo à Cáceres en Espagne, bastion de la maison Lannister.


La location de lieux à caractère historique pour des tournages permet également de participer à la protection du lieux et de sa mise en valeur.


Marie-Antoinette, château de Versailles, ©ProdDB-Columbia-Americain Zoetrop

• Les liaisons dangereuses, château de Champ-sur-Marne, ©rdvculture.com

• Champs-sur-Marne, ©abcsalles.com

La princesse de Montpensier, château de Blois, ©châteaudeblois.fr

La princesse de Montpensier, château du Plessis-Bourré ©plessis-bourre.fr

Peau d'Âne, château de Chambord, ©lemonde.fr

• Château de Saint-Fargeau, ©Almaheritage

Au plaisir de Dieu, château de Saint-Fargeau, ©Laurent Pandini, journal des Amis du Château de Saint-Fargeau, n°66

Game of Thrones, château d'Almodovar del Rio

Game of Thrones, château de Trujillo à Cáceres, ©voyages.michelin.fr






42 vues1 commentaire
LOGO brique.png

Abonnez-vous à notre newsletter !

contact@almaheritage.com

Aliénor : 06 28 52 44 30 • Marie : 06 51 33 27 89

  • ALMA HERITAGE
  • ALMA HERITAGE
  • ALMA HERITAGE
  • ALMA HERITAGE
  • Alma Héritage - Pinterest

©2020 Alma Heritage